Pour votre confort pendant vos séjours à l’étranger, la location de voiture semble être la solution idéale. C’est, outre d’être pratique, beaucoup moins coûteux. Vous n’aurez pas à vous embarrasser des frais divers et variés imputés à l’achat d’un 4 roues comme la souscription d’une assurance, les réparations et les frais de parking, etc.

Depuis peu, la location de voiture est un marché qui brasse plusieurs milliers d’euros. Ce sont notamment les citadins qui privilégient cette solution pour l’organisation de leur week-end en campagne ou leur vacance en famille. Selon les sondages, cette alternative couterait jusqu’à 35 % moins cher que l’achat d’un 4 roues. Sur les comparatifs de toutes sortes, chacun peut avoir droit à la voiture dont ils ont besoin : une petite citadine pour les balades en ville ou un tout terrain plus performant pour les longues routes ou les balades en bord de mer. Il ne reste plus alors qu’à choisir le véhicule idéal en fonction de vos besoins. Pour comparer, vous ne devez pas uniquement vous attarder sur le prix, mais également sur les termes généraux de la location.

Location de voiture : qui peut en faire ?

Techniquement, la location de voiture s’adresse aux conducteurs qui ont un permis de conduire valide. Mais dans les faits, les conditions de la souscription à une offre varient selon le prestataire et les clients. Dans certaines compagnies, les moins de 25 ans peuvent par exemple loué, mais uniquement un certain type de voiture et avec des frais d’assurance plus important. Les conducteurs de 18 ans à peine auront plus de mal à convaincre les entreprises de location. Pour ces derniers, la moyenne de prix sera de 40 euros pour une simple Clio. Chez d’autres professionnels, il faut une carte d’adhérent pour prétendre à leur offre. Chez d’autres concessionnaires, les automobilistes de 21 ans peuvent faire une location en toute simplicité.  En tous les cas, on ne vous conseille pas d’engager votre responsabilité dans la signature d’un contrat de location pour le compte d’un proche. Vous serez en effet tenu de réparer les dégâts en cas d’accident.

Louer une voiture : une décision mûrement réfléchie

Louer à la dernière minute n’est jamais une bonne idée. En effet, les entreprises de location majorent généralement leur prix dans les 48 heures avant la livraison du véhicule. C’est vrai surtout pour les voitures d’entrée de gamme et les utilitaires ainsi que les espaces de 9 places qui sont très plébiscités par les entreprises et les clubs en tout genre. Selon les sondages, les locations en week-end, surtout au dernier moment, coutent également plus cher. D’où l’importance de réserver son véhicule au moins 30 jours en avance. Cette technique vous permettra entre autres d’économiser jusqu’à 7 euros par jour. Le cas échéant, vous pouvez toujours faire valoir les réductions en tout genre en optant pour les offres prépayées. Les bénéfices fluctueront selon le type de voiture et la durée du contrat. Tel sera aussi le cas quand vous faites jouer « l’option de prix » quand vous réservez votre 4 roues en agence ou par téléphone. Et en tous les cas, il est recommandé de toujours confirmer votre réservation par téléphone, et ce, malgré les facilités proposéespar le Web. Cela vous ouvrira peut-être les portes à des forfaits spécifiques notamment quand vous louer pendant les week-ends.

Louer sa voiture : où trouver son prestataire ?

De nos jours, la location de voiture se passe essentiellement sur le Net. Toutes les entreprises dignes de ce nom disposent d’une plateforme en ligne qui constitue la base de leur activité. Les sociétés de location de voiture n’échappent pas à la règle. C’est une aubaine pour les particuliers qui peuvent profiter ainsi d’un meilleur prix. Et entre les grossistes et les entreprises de locations spécialisées, le choix est facile à faire. Il suffit de comparer les offres. C’est d’autant plus utile que sur certains sites, des promotions ponctuelles sont proposées pour certaines catégories de véhicule. Tel est le cas par exemple sur Auto Europe ou encore National/Citer.

Il y a un seul inconvénient à utiliser les sites comparatifs d’offre de location de véhicule : l’anonymat des prestataires. Il est impossible de connaitre l’entreprise qui propose l’offre avant la réservation et le payement de la facture. Pour pallier à ce problème, certains vacanciers utilisent le bon vieux téléphone pour réserver leur véhicule de vacances. Les conseillers sont plus conviviaux et vous pouvez vous permettre de négocier les tarifs. Ils profitent d’une plus belle liberté de mouvement. En outre, ils vous accompagnent dans le choix du meilleur véhicule s’adaptant à vos besoins.

En tous les cas, selon les sondages, louer en France est plus conseillée. Malgré les promotions de certains sites étrangers, les sondages montrent clairement un écart de 10 à 20 % entre les prix des prestataires locaux et des sites américains, et ce, sur des offres complètes assurances comprises. Vous payerez encore moins si vous réglez votre facture avec les cartes VISAs Premier ou Mastercard Gold. Avec ces dernières, des assurances supplémentaires sont déjà comprises.

Louer une voiture : comment bien faire son choix ?

Pour bien choisir votre véhicule de location, vous devez en amont définir votre besoin. Pour de petites balades en amoureux, rien ne sert d’investir dans un monospace. Par contre, c’est un choix idéal pour les séjours en famille. Et attention, ne vous fiez pas uniquement à la tendance du moment. Tel est le cas par exemple du modèle Zafira Opel qui est très plébiscité en ce moment, mais qui ne répond pas toujours forcément aux attentes des vacanciers.

Vous serez tenté de comparer les voitures en fonction de leur élégance et de leur esthétisme. Mais cela dépendra surtout de celui qui va la conduire. Quitte à s’attarder sur des détails, autant que ce soit sur la disponibilité des véhicules en question. Chez certaines entreprises, l’indisponibilité de la voiture le jour de votre départ peut entraîner l’annulation du contrat. Chez Alamo, par contre, cela implique une sur classification gratuite de votre contrat de location. C’est-à-dire que vous n’aurez pas de pénalité à payer si vous comptez louer un véhicule d’une catégorie supérieure. Attention cependant, les tarifs de location ne seront pas les mêmes dans ce cas.

Les formules « kilométrage illimité » sont conseillées, bien que moins répandues en Europe. Ainsi, vous n’aurez pas à vous embarrasser des distances à parcourir, ni à calculer chacun de vos déplacements. Mais attention, les forfaits de locations imposent aujourd’hui une majoration de 25 à 55 euros par conducteurs supplémentaires. Vous devez donc aussi choisir en amont ceux qui auront le plaisir de prendre le volant.

En tous les cas, le jour de votre départ, ne vous contentez pas de prendre le volant. Vous devez faire une inspection minutieuse de l’état du véhicule et signaler la moindre anomalie pour ne pas être tenue de les réparer à la fin du contrat. L’état général de la carrosserie ne sera pas la seule chose à prendre en compte. Vous devez aussi vérifier l’état des 5 roues, des ceintures, des airbags, des freins, etc. Si vous n’êtes pas satisfait de votre véhicule de location, vous pouvez toujours le changer.

Fin du contrat de location : que faire avec la voiture ?

Un contrat de location est soumis à un délai d’exécution. Bon nombre d’entre les particuliers pensent qu’arrivée aux termes du contrat, il suffit de rendre le véhicule en l’état et de donner les clefs. Mais il y a quelques démarches en plus que vous devez faire. Notamment, vous devez rendre une voiture avec le plein. Le cas échéant, l’entreprise peut vous surfacturer le « service à la pompe ».

Vous devez également nettoyer la voiture. Chez certains loueurs, la présence de poils d’animaux dans l’habitacle sera sujette à une pénalité de 110 euros pour le nettoyage. Tel sera aussi le cas pour la remise en état des voitures non-fumeurs si vous avez dérogé à la règle.

Pour information, le contrat de location se fait à la minute près. Des délais de grâce peuvent vous être accordés en cas de retard. Ces derniers varient d’une entreprise à une autre. Ils sont de 2 heures chez Alamo USA et de 29 minutes chez Hertz. En moyenne, les prestataires peuvent patienter jusqu’à 59 minutes. Au-delà de quoi, vous allez payer pour une journée en plus.

Si vous avez un forfait au kilométrage limité et que vous rendez la voiture en avance, les loueurs peuvent vous proposer une modification du nombre de kilomètres parcourus. Le surplus perçu sera alors remboursé.

Les béabas de la location de voiture pour des séjours à l’étranger

Vous songez à partir à l’étranger pour vos vacances ? Pensez à réserver votre véhicule avant de partir. Vous pouvez ainsi prendre le temps de bien comparer les offres. En outre, c’est plus pratique ainsi. Une fois réservé en ligne, votre véhicule de location sera disponible dès votre descente de l’avion. La commande d’une voiture sur le Net est relativement facile. Il suffit de quelques clics, d’une carte de crédit et d’un passeport ainsi que d’un permis de conduire valide. Si vous avez besoin d’un permis international pour ce faire, il vous suffit de remplir une demande auprès de votre ambassade en ligne.

Les conditions de locations sont à peu près les mêmes. Vous devez être âgé de 21 ans, ou dans le cas des États-Unis de 18 ans. Les forfaits comptent généralement le service à la pompe, les assurances, etc. Cela vous évitera les mauvaises surprises en court de route. Mais vous aurez à payer une caution pour chaque contrat de location. Vous pouvez le faire via votre carte de crédit. Cette caution devra vous être restituée à la fin du contrat de location si aucun dégât n’a été imputé au véhicule. Et bien évidemment, vous devez faire une évaluation de l’état du 4 roues avant de prendre le volant.

Les règles de conduite diffèrent d’un pays à un autre. Il faut parfois un petit temps d’adaptation, notamment pour la conduite à gauche et pour la manipulation des véhicules automatiques. Informez-vous également sur les limites de vitesse et les codes de la route de votre pays de destination avant de partir.