Vendre son bien seul semble être une solution attractive pour minimiser notamment les dépenses liées à ce genre de transaction. Mais cela implique aussi quelques complications que vous ne devez pas minimiser. Constitution de dossier, mise en vente, organisation des visites, négociations : les étapes à suivre sont nombreuses et compliquées. Focus.

Soigner son annonce : pas à la portée de tout le monde

Les démarches pour la cession d’un bien immobilier commencent par les annonces. Malheureusement, créer des publications dignes de ce nom et qui attirent les potentiels acheteurs n’est pas toujours à la portée de tout le monde. Il ne suffit pas d’avoir un bon appareil ou de faire appel à un photographe professionnel pour mettre en valeur son bien. En effet, il faut également savoir choisir l’angle de prise de vue, soigner la décoration de vos pièces, voire arborer un aménagement tendance et dans l’ère du temps.

De nos jours, les photos comptent pour la moitié de la note pour attirer l’attention des potentiels acheteurs. À moins d’être un expert dans la prise de vue donc, on vous conseille de demander l’aide d’un professionnel en la matière pour valoriser comme il se doit chaque espace de votre bien. Et n’oubliez aucune pièce, sous prétexte que vous ne vous en servez pas.

Savoir estimer le prix du bien

Dans la majorité des cas, les propriétaires qui vendent seuls ont du mal à estimer la valeur de leur bien. Ils ne se basent même pas sur la valeur du marché, espérant ainsi avoir des propositions plus importantes. Ce qui est rarement le cas. Les potentiels acheteurs font un tri sélectif des annonces qu’ils regardent. Ils se basent en premier lieu sur le plafond de leur budget pour ce faire. En outre, même s’ils s’intéressent à votre annonce, ils seront tentés de négocier le prix. Las d’attendre la bonne affaire, vous serez alors amenés à vendre beaucoup moins cher.

Demandé une estimation professionnelle et objective de votre bien est de mise. Vous serez sûr ainsi d’en tirer un bon prix. Les experts vous proposeront une fourchette de prix. Sachez cependant que lors des transactions entre particuliers, les potentiels acheteurs seront toujours tentés de négocier.

Des transactions trop lentes

Même si vous soignez vos annonces et que vous prenez de jolies photos de votre bien, que vous avez bien choisi vos plateformes de publication, rien ne vous garantit la réussite. La cession d’un patrimoine immobilier prend du temps. Tout dépend aussi de l’état du marché. Dans certaines régions de France, un propriétaire met en moyenne 1 mois de plus que les agences à signer un compromis de vente,soit dans les 2 à 3 mois après la publication de l’offre. Tout dépend aussi si toutes les normes ont été respectées : vous proposez un bien de qualité, un prix en rapport avec celui du marché, etc.

Le moment fort du processus de vente se trouve dans la visite. Il faut notamment soigner la présentation de votre bien afin de permettre à vos potentiels acheteurs de se projeter. En outre, vous devez aussi choisir à bon escient les heures de visites en fonction de l’exposition de votre bien.  Il ne reste plus qu’à organiser votre emploi du temps en conséquence au risque de voir des demandes de visites annulé ou repoussé.

Une vente annulée à la dernière minute

Vous avez signé un compromis de vente ? Ne vous reposez pas sur vos lauriers pour autant. Il y a toujours un risque que la vente soit annulée à la dernière minute. Ce sera notamment le cas si la demande de crédit de votre acheteur a été annulée ou que des documents manquent lors de la procédure de cession du bien : DPE, permis de construire, etc.

Il faut s’informer sur les détails juridiques et administratifs de la vente, surtout si vous avez un bien en copropriété. Depuis 2014, il y a quelques documents obligatoires à fournir avec le compromis de vente lui-même. Tel est le cas par exemple du diagnostic, attestations du syndic, etc. La récupération des pièces peut prendre du temps. Etles potentiels acheteurs n’ont pas toujours la patience d’attendre. Il est donc préférable de s’y prendre en avance