Pour que l’achat de votre logement se déroule bien, il faut réaliser certains diagnostics immobiliers. Le vendeur doit alors présenter un dossier de diagnostics techniques pour mieux informer le futur propriétaire ou locataire sur l’état de logement  . Découvrez via cet article une liste de  diagnostics immobiliers nécessaires à faire avant la vente d’une maison.

Quels sont les diagnostics pour une maison ?

Avant la vente d’un logement, il est important de réaliser ces diagnostics techniques par un professionnel agréé:

  • Le CREP (plomb)
  • Le DTA (amiante)
  • Le diagnostic termites
  • L’état de l’installation intérieure de gaz
  • L’ERNMT
  • Le DPE
  • L’état de l’installation intérieure d’électricité
  • L’état de l’installation d’assainissement non collectifs

Les durées de validité des diagnostics immobiliers en cas de vente:

Le CPE (certificat de performance énergétique):

En France, ce diagnostic contient des informations sur la consommation d’énergie et l’émission de gaz à effet de serre d’un bien immobilier. Ce diagnostic est en cours de déploiement dans toute l’Europe ces dernières années. Il a une durée de validité de 10 ans.

Inspection de l’amiante:

Ce rapport permet à l’acheteur de connaître les matériaux contenant de l’amiante dans la propriété. Il est obligatoire pour tous ces biens immobiliers: maisons, appartements et dépendances dont le rapport de construction a été remis avant le 1er juillet 1997. IL a une durée de validité illimitée.

Diagnostic de gaz:

Le diagnostic de gaz évalue l’état et l’installation de gaz. Requis pour toutes les propriétés disposant d’une installation à gaz équipée 15 ans avant la date de vente ou ayant un certificat de conformité datant de plus de 15 ans, sa durée de validité est de 3 ans.

 

Validité de rapport de plomb:

Un rapport sur la présence ou non de peinture contenant du plomb, dans un rapport appelé le constat de risque d’exposition au plomb – CREP. Cette exigence d’arpentage s’applique à toutes les propriétés construites avant 1949.

Le rapport ne peut pas être daté moins d’un an après l’achèvement de la vente. S’il n’est pas établi que le plomb est présent ou si faible qu’il ne présente aucun risque pour la santé, aucune enquête supplémentaire n’est nécessaire lors d’une vente ultérieure de la propriété.

Finalement, pour faciliter la vente de votre logement et rassurer l’acheteur, il ne faut pas négliger la liste de diagnostics immobiliers que nous avons mentionnés dans cet article.